Le copywriting, c’est quoi ?

Le copywriting vu par Com Sweet Com

Avec l’avènement du digital et le boom numérique de ces dernières années, et pour se distinguer dans la jungle du web, le copywriting est devenu un véritable outil pour vendre et persuader… avec les mots ! rien de nouveau sous le soleil me direz-vous ? Détrompez-vous, voici, en quelques lignes le pourquoi du comment :

Copywriting, ce mot qui n’existe pas… 😳

Ou plutôt celui qu’on ne connait pas !
En revanche, vous devez connaitre le mot, voire la notion de « copyright« , pas vrai ? On connaît également ce petit signe « © » qui le symbolise… Mais qu’est-ce que ça veut dire au juste ? Est-ce la même chose ??
Dans « copyright », il y a « right », signifiant « droit », en Français dans le texte.
Par conséquent, il indique que ce qu’il désigne a été légalement déposé par son propriétaire. D’un point de vue purement légal, il est donc impossible d’en faire usage sans l’autorisation de son auteur.e, celle de son/ses mandataires ou ayants droit. Bref, là, on est dans le domaine du juridique.

Par exemple : si un.e illustrateur.trice crée un dessin, il en a, de facto, le copyright © (je vous invite à lire le billet sur le droit d’auteur pour aller un peu plus loin sur le sujet). Cette illustration, en revanche, pour être mise en valeur sur la page des services de son client, aura bien besoin d’un peu (beaucoup) de copywriting !

« Le copywriting représente les mots qu’utilisent les marketeurs, à l’écrit ou à l’oral, pour persuader les gens d’effectuer une action après les avoir lus ou écoutés ».

Hubspot

Copywriting, la définition ✅

Ok, du coup (on y vient !) le copywriting relève plus du domaine marketing et de la communication. En effet, le copywriting désigne une rédaction publicitaire et commerciale dans le but de réaliser une action de transformation. C’est en effet, tout un process d’écriture, de réflexion sur les objectifs et les cibles à atteindre par ce dit client.
Concrètement, une transformation ici pourrait-être, entre-autre :

  • vendre un bien (réel ou numérique), un service (en ligne ou en vrai) ;
  • donner envie de cliquer : votre copywriting doit faire penser à votre lecteur.trice « j’ai envie de lire cet article » ou « il faut que je clique sur ce lien pour en savoir plus » en vous lisant ;
  • susciter les avis positifs pour votre restaurant, votre librairie, votre magasin de déco ;
  • améliorer votre image de marque…, etc.

Par son aspect créatif : trouver des accroches savoureuses, concevoir des images qui boostent les ventes, le copywriting nécessite une étroite interaction et une réelle collaboration entre tous les intervenants du projet (copywriter, graphiste, photographe, D.A, commercial.e, …etc).
L’idée étant, au final, d’être suffisamment persuasif à l’écrit (ou à l’oral ‘ailleurs !) pour que les personnes qui vous lisent ou vous entendent passent à l’action.

Où et quand utiliser le copywriting ? 🎯

Si la définition du copywriting est maintenant posée, ses champs d’application restent larges et ne sauraient tous être annoncés par ici.
En tout état de cause, cet outil webmarketing est applicable, entre-autres, pour :

  • vos publicités (sur Facebook, Google, LinkedIn, etc.) ;
  • des angles de rédaction pour articles de blog ;
  • vos pages de vente ;
  • une page web (peu importe laquelle) ;
  • des titres pour vos articles ;
  • les accroches ou « punch lines » de vos publicités ;
  • les objets pour vos emails ou newsletters ;
  • …etc.

Vous l’aurez compris, les applications du copywriting sont aussi larges que les sont vos outils de communication, voire encore plus !

A quoi peut servir le copywriting, pour vos ventes ? 🛍

Le copywriting peut, tout simplement vous aider à augmenter vos ventes
Et oui, jusqu’à présent vous avez été suffisamment persuasif pour que votre audience soit interpelée mais il faut encore quelques étapes pour qu’elle « passe à l’action ».

Voici quelques astuces stratégiques pour cela :

  • énoncez les bénéfices de chacun de vos produits ou services : pour se projeter en train d’utiliser tel produit ou service, le futur consommateur à besoin d’en connaitre les bénéfices ;
  • racontez une (belle) histoire pour susciter des émotions : donnez vie à votre produit ou service ;
  • sachez répondre aux objections pour supprimer ou réduire les doutes afin de faciliter l’achat. Pour cela, proposez des garanties, affichez des témoignages clients ou rédigez une FAQ pour rassurer et/ou anticiper des questions ;
  • écrivez des titres suffisamment clairs. Ils doivent doit donc être clairs : dans un langage simple à comprendre et traduire directement le bénéfice de votre solution instantanément ;
  • parlez à votre audience : parce qu’au fond, c’est elle qui compte et achètera ou non vos produits ou services ! Utilisez donc « vous » dès que vous le pouvez, pour être moins impersonnel possible…

Votre titre doit être clair : simple à comprendre et traduire le bénéfice de votre solution instantanément.

En conclusion de ce billet, on peut donc dire que le copywriting c’est l’art de persuader avec les mots… mais n’oublions pas le puissant pouvoir des images ou des vidéos pour communiquer des émotions, raconter une histoire ou susciter l’attention de notre audience. Mais ça, c’est une autre histoire…!

Sources : https://blog.hubspot.com/ https://daniloduchesnes.com/
Crédit photo : Ben Kolde pour Unsplash

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.