3 grandes tendances SEO à connaitre

SEO et SERPS Google - Agence comsweetcom - Design graphique - Community management - Webmarketing

Le SEO (Search Engine Optimisation) est en substance l’art et la manière de bien référencer son site internet dans les milliards de pages gravitant sur la toile cette année. Pourquoi ? Tout simplement pour trouver des éléments pertinents sur une thématique donnée. C’est alors que les résultats de recherche (Serp) tel que Google sont importants !

Les nombreuses mises à jour des algorithmes de Google ces derniers mois à la faveur de la domination mobile et de la personnalisation de la recherche sont toujours en cours de mutation.

En 2019 un cap est par ailleurs franchi. Les mots-clés, longtemps considérés comme un des piliers centraux du référencement naturel, se voient relégués au second plan. C’est l’analyse de leur usage qu’à présent Google est en mesure de comprendre via 3 types d’intentions de recherche :

  • navigationnelle : l’internaute recherche un site web particulier ;
  • informationnelle : l’internaute a besoin d’une réponse à une problématique précise ;
  • transactionnelle : l’internaute est sur le point de faire un achat.

1. La recherche vocale

Beaucoup d’experts SEO estiment 2019 comme un véritable tournant puisque plus de 50% de la recherche en ligne est vocale ce qui change pas mal la donne et surtout la façon de formuler ses requêtes.

Finie l’énumération de mots-clés de type “horaire pizzeria toulouse”. A présent, il suffit de dire : “Ok Google, à quelle heure ouvre ma pizzeria préférée de Toulouse?” pour obtenir des réponses. La façon de rédiger ses contenus en est donc par conséquent totalement modifiée.

2. Position zéro

Elle existe pourtant depuis 2014 mais peu de sites l’ont incluse dans leur stratégie. La position zéro ou « featured snippet » désigne en effet le résultat apparaissant tout en haut de la page de recherche Google (Serp).
Ce résultat se trouve au-dessus du site Web lui-même affiché en première position. Sur l’image ci-dessous, il se trouve en dessous des liens sponsorisés.

Cette année, la position zéro est à conserver dans votre ligne de mire puisqu’elle revêt un rôle ultra important dans le référencement : elle permet de répondre aux besoins de l’internaute et d’obtenir des réponses simples !

Il est donc essentiel de rédiger des contenus organisés et structurés pour que les robots de Google captent rapidement la réponse pour garantir une parfaite visibilité.

La position zéro ou « featured snippet » désigne en effet le résultat apparaissant tout en haut de la page de recherche Google (Serp). 
Ce résultat se trouve au-dessus du site Web lui-même affiché en première position. Sur l'image ci-dessous, il se trouve en dessous des liens sponsorisés.

3. L’optimisation de l’intention de recherche : comprendre ce que veut l’internaute

Plus forte que les mots-clés, l’intention de recherche avec ses milliards de recherches effectuées chaque jour. Nous vous le disions en début d’article, en 2020, les mots-clés pourraient ne plus être aussi essentiels, au profit de l’intention de recherche. Google va donc devoir s’appuyer davantage sur l’intelligence artificielle qui permet de rendre le processus de recherche plus naturel, plus humain.

Pour faire simple, cet algorithme est capable « d’apprendre » ainsi que de prendre en compte l’intention de l’internaute. Ce dernier bénéficie ainsi d’une meilleure expérience de recherche. À demande similaire sur un autre ordinateur, par une autre personne, les résultats ne sont donc pas identiques ! En 2020, un référenceur ne doit plus chercher à être positionné coûte que coûte sur une liste de mots-clés définis, mais plutôt dans les Serp de l’intention de recherche la plus pertinente.

Alors, n’oubliez pas, il n’est jamais trop tard pour se concentrer sur la satisfaction des besoins des internautes, surtout quand il s’agit de ses (futur.es) client.es !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Thierry dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article « tendance » 🙂 fort intéressant.
    Ces nouvelles approches du référencement justifient d’autant plus de ne pas « écrire pour Google » mais de penser contenu et organisation à l’aulne des pratiques des internautes.
    « Ecrire pour le web » c’est en fait aujourd’hui plus que jamais « écrire pour l’internaute ».
    Quant à atteindre le Graal de la position 0, mon avis est que travailler spécifiquement pour cela est le meilleur moyen de s’en éloigner.
    La puissance de Google et en général des algorithmes de recherche, leurs évolutions permanentes transforment en gageure le SEO tel qu’il est pratiqué par les « spécialistes » : cette notion de « l’intention de recherche », de l’AI et donc de méthodes quasi prédictives (brrr…) est à la fois passionnante et inquiétante. Mais c’est un autre débat.
    Cordialement,
    Thierry

    1. Merci Thierry pour ton commentaire ! Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne le « Graal » de la position 0 ainsi que pour le caractère « inquiétant » de la notion d’intention de recherche. Avec Google est ses algorithmes toujours plus puissants nous sommes toujours sur le fil…

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.